Glossaire Équipements de thermorégulation

Glossairer GP

Aspiration

C’est la force d’aspiration d’une pompe (Varioflex ou Duplex) mesurée directement sur la tubulure d‘aspiration et avec de l’eau. Dans les tableaux, la valeur d’aspiration maximale est indiquée à un débit égal à zéro. Dans les diagrammes, on reprend le débit en fonction de l’aspiration.

Bain thermostaté

Il s‘agit d‘un thermostat équipé d‘un bain permettant de thermostatiser l‘échantillon. La pompe intégrée permet d‘assurer l‘homogénéité de la température dans le bain mais peut également servir à thermostatiser une application externe ou être raccordée à un refroidisseur.

Bain thermostaté à circulation

Il s‘agit d‘un bain thermostaté avec une pompe pour applications externes ouvertes ou fermées.

Bain-marie

C’est un bain thermostaté régulé sans pompe de circulation, utilisable uniquement avec de l’eau.

Capacité cryogénique

C’est la capacité réelle à disposition dans les cryothermostats ou les refroidisseurs. Les frictions dues à la pompe ainsi que les pertes d‘isolation sont déjà déduites de la capacité cryogénique.

Classes de sécurité

Dans les thermostats, des liquides inflammables et ininflammables peuvent être utilisés. Les critères de sécurité sont définis dans la norme DIN EN 61010-2-010. En conséquence nous définissons selon DIN 12876-1 la classe de sécurité I avec l’abréviation NFL (non-flammable) avec sécurité surchauffe uniquement pour les liquides ininflammables et la classe de sécurité III avec l’abréviation FL (flammable) avec sécurité de surchauffe programmable et sécurité de niveau bas pour les liquides inflammables.

Constance de température

C‘est la moitié de la différence de température entre la température la plus haute et la plus basse pour une température de consigne donnée, après 30 minutes de stabilisation, mesurée dans un thermostat. Pour les thermostats chauffants la constance de température indiquée est mesurée à 70 °C (avec de l’eau), pour les cryothermostats à -10 °C (avec de l’éthanol).

Cryoplongeur

Il s‘agit d‘un refroidisseur additionnel qui, via un serpentin réfrigérant raccordé par un flexible, permet de refroidir directement un liquide dans une cuve.

Cryothermostat

Un cryothermostat est un thermostat dont la température de travail est inférieure à la température ambiante.

Débit

Il s’agit du volume de liquide aspiré par la pompe par unité temps, mesuré avec de l’eau. Dans les tableaux, la valeur d’aspiration maximale est indiquée à une contre pression égale à zéro. Dans les diagrammes, on reprend le débit aspiré en fonction de la pression de refoulement.

Échangeur thermique à circulation

Refroidisseur auxiliaire qui utilise, via un échangeur thermique, un refroidissement provenant d’un circuit primaire pour refroidir différents consommateurs.

Fluide réfrigérant

Utilisé dans le circuit frigorifique pour évacuer la chaleur du liquide de bain, au moment où le gaz comprimé s’évapore. Tous les fluides réfrigérants utilisés par LAUDA ne contiennent pas de CFC, donc sont sans danger pour la couche d‘ozone. Certains thermostats LAUDA peuvent utiliser un réfrigérant naturel. Les réfrigérants naturels sont d‘origine naturelle, non synthétique. Ces substances présentent non seulement un PAO (potentiel d’appauvrissement d’ozone) nul, mais également un GWP (Global Warming Potential, ou potentiel de réchauffement global) très faible.

Fonction EasyUse (Proline)

Robinets de vidange, roulettes et poignées pour davantage de mobilité, double sorties pompes pour alimenter deux consommateurs en parallèle, commutation de la circulation (by-pass), console Command démontable pour pilotage à distance et interchangeabilité rapide des interfaces.

Fonction SelfCheck (Proline, Integral XT)

Lors de la mise en route le thermostat vérifie tous ses paramètres de fonctionnement, avant tout ceux de la protection de surchauffe. Cette fonction ne signale pas uniquement les erreurs ou les perturbations, mais surveille également l‘entretien en prévenant l‘utilisateur qu‘il faut par exemple penser à nettoyer la grille de protection.

Fonction SmartCool (Proline)

Une forme particulière du refroidissement proportionnel en combinaison avec un ventilateur contrôlé.

Gamme de température

C’est la plage de température limitée par la température minimale et la température maximale admissible. Concerne en général uniquement les thermostats chauffants dont la gamme des températures de travail peut être élargie en la complétant par un refroidisseur.

Gamme de température ACC (Active Cooling Control): selon DIN 12876

Il s’agit de la gamme de température réelle avec le groupe froid en marche. Chez LAUDA la gamme de température signifie gamme de température ACC.

Gamme de température ambiante

Il s’agit de la gamme de température ambiante admissible dans laquelle l’appareil travaille parfaitement. Pour tous les appareils LAUDA présentés dans ce catalogue, la gamme s’étend de 5…35 °C. A l’exception des appareils ECO, Integral et WK, la limite supérieure atteint 40 °C, valeur importante pour les applications industrielles.

Gamme de température de travail

Il s‘agit de la gamme de température qu‘un thermostat est capable d‘atteindre par ses propres moyens sans aide extérieure à une température ambiante de 20 °C. Pour les thermostats chauffants elle commence au-dessus de la température ambiante et s‘arrête à la limite de la plage de température supérieure.

Interface, analogique

Sous forme d’entrée pour la communication de la température de consigne resp. De sortie pour les valeurs de température ou autres grandeurs analogiques. Signal ten- sion (0…10 V) ou courant (0/4…20 mA). Les interfaces analogiques LAUDA sont configurables.

Interface, numérique

Interface de communication bidirectionnelle numérique, principalement pour les valeurs de température de consigne et réelle. L’interface RS 232 est une interface sérielle à une seule adresse. Cela signifie une communication uniquement entre deux appareils. Avec une interface RS 485 on peut communiquer avec 32 adresses différentes.

Kryomat

Il s‘agit d‘un thermostat/cryothermostat posé au sol. Trois types: la différence se situe au niveau de la puissance cryogénique et de la puissance de la pompe.

Niveau sonore

Mesuré selon les exigences de la norme DIN EN ISO 11200 et normes collatérales s’y rapportant.

Normes

Les directives de sécurité pour les appareils de laboratoires électriques sont consignées dans les normes européennes EN 61010-1 et EN 61010-2-010. La terminologie ainsi que les définitions des termes techniques sont spécifiés dans la norme DIN 12876. Les exigences relatives à la CEM sont décrites dans la norme EN 61326. En fonction des équipements des appareils, d’autres normes collatérales peuvent intervenir.

Ouverture de bain

C’est la surface utilisable pour thermostatiser un échantillon directement dans le bain et sauf exception, sur la profondeur totale.

Pompe refoulante

Permet d’assurer l’homogénéité de la température du bain et d’alimenter un circuit externe fermé.

Pompe Vario (ECO, Integral XT)

C’est une pompe refoulante dont le débit et la pression de refoulement sont programmables, ce qui permet une adaptation optimale à l’application concernée.

Pompe Varioflex (Proline)

Il s’agit d’une pompe aspirante/refoulante à 8 niveaux, utilisable avec les circuits ouverts ou fermés. Un travail à basse température est possible en raison du faible apport énergétique. Pour les appareils avec bain profond, LAUDA propose un modèle puissant de pompe refoulante. Le contrôleur de niveau breveté propose une sécurité supplémentaire.

Pression de refoulement

C’est la pression d’une pompe refoulante d’un thermostat, mesurée directement à la sortie et avec de l’eau. Dans les tableaux, la valeur de pression maximale de refoulement est indiquée à un débit égal à zéro. Dans les diagrammes, on reprend le débit en fonction de la pression.

Profibus

C’est un système bus avec un taux élevé de transmission de signaux pour raccorder jusqu’à 256 appareils. Utilisé principalement dans l’industrie chimique.

Profondeur du bain

Est mesurée du rebord jusqu’au fond de la cuve.

Profondeur utile

Il s’agit de la hauteur maximale de liquide réellement utilisable dans le bain.

Protection IP

Normes EN 60529. Le premier chiffre renseigne sur la protection contre les contacts et la pénétration de corps étrangers, le second concerne la protection contre la pénétration de liquide. Exemple: IP 32.3 signifie une protection des organes intérieurs dangereux contre des corps solides ayant un diamètre supérieur ou égal à 2,5 mm et une longueur jusqu’à 100 mm. Le chiffre 2 signifie étanche aux gouttes d’eau ayant un angle de contact de 15°. Le regroupement est effectué selon EN 61010-1. Seuls les modèles de la série Integral et les refroidisseurs bénéficient d’une protection IP.

Puissance de chauffage

C’est la puissance maximum du corps de chauffe installé, selon la tension indiquée. La régulation de la chauffe des thermostats LAUDA se fait selon la demande.

Refroidissement en cascades

Lorsqu’il s’agit de descendre à des températures en dessous de -50 °C avec des groupes froids à compression, un circuit de refroidissement à deux étages est nécessaire pour compenser la différence entre le côté froid (pression d’évaporation) et le côté chaud (pression de condensation, par exemple température ambiante). Le premier étage reçoit la différence de température à partir de la température ambiante jusqu’à -40 °C par exemple. Le second étage se charge de gérer la température finale par ex. -90 °C.

Refroidissement proportionnel (Kryomats, thermostats process)

La puissance de refroidissement est réglée de façon quasiment proportionnelle au signal du régulateur. Par ce procédé, on réalise une économie de 75 pour cent d‘énergie en comparaison avec une régulation traditionnelle de refroidissement contre chauffage. Autre économie: le processeur s’arrête automatiquement dès lors qu’il n’est plus nécessaire de refroidir.

Refroidisseur

C’est un refroidisseur supplémentaire, intégré dans le circuit externe pour refroidir les thermostats et se substitue à l’eau du robinet. Il permet d’atteindre des basses températures (jusqu’à -40 °C avec le modèle DLK 45/DLK 45 LiBus).

Refroidisseur à circulation (générateur frigorifique)

C‘est un cryothermostat spécial conçu comme thermostat à circulation sans bain accessible. De par sa conception, il se défini comme une famille à part entière. Il est souvent utilisé pour refroidir des installations en substitution à l’eau du robinet.

Régulation externe

La température du thermostat est mesurée par une sonde de température raccordée à un consommateur externe. La valeur de consigne programmée est comparée à la valeur réelle dans le consommateur externe et réglée dans le thermostat. En fonction de la température de fonctionnement, de la perte d’énergie liée à l’isolation, de l’exothermie d’une réaction, la température du bain se situe soit au-dessus soit en dessous de la température de consigne.

Résolution de l’affichage

En rapport avec l’affichage de la valeur réelle, il s‘agit de la différence entre deux chiffres immédiatement consécutifs.

Résolution d’ajustage

Lors d’un réglage de la valeur de consigne numérique, il s’agit de la différence entre deux valeurs de consignes consécutives.

Système PowerAdapt (Proline)

La capacité de chauffage est directement proportionnelle à la tension du réseau électrique disponible. Avantage: puissance de chauffe jusqu’à 3,5 kW, même pour les cryothermostats, temps de chauffage très courts et pas de surcharge du réseau. La commande de chauffage brevetée LAUDA minimise les effets rétroactifs sur le réseau électrique du laboratoire. On peut également brider la consommation jusqu’à 10 A si l’application le permet.

Température propre

C’est la température de service qu’un thermostat chauffant peut atteindre sans la fonction de chauffage. Elle dépend de la puissance de la pompe, du liquide de bain et de l’isolation du thermostat. A env. 3 °C au-dessus de la température propre commence la gamme de température de travail.

Thermoplongeur (thermostat à immersion)

Il s‘agit d‘un thermostat pouvant être associé à des cuves de différentes tailles. Le thermostat se fixe directement sur la cuve via une pince ou peut être fixé sur un statif.

Thermostat

C’est un thermostat dont la gamme de température se situe au-dessus de la température ambiante et qui possède un chauffage.

Thermostat à circulation

Un thermostat à circulation est un thermostat dans lequel le fluide caloporteur circule dans un circuit externe, ouvert ou fermé.

Thermostat à cuve vitrée

Il s‘agit d‘un thermostat avec une cuve vitrée permettant de visualiser aisément les échantillons placés dans le bain par exemple un viscosimètre. Les thermostats avec bains en polycarbonate sont appelés thermostats avec bain transparent.

Thermostat chauffant/Cryothermostat

C’est un thermostat dont la gamme de température se situe au-dessus et au-dessous de la température ambiante et qui est capable de chauffer comme de refroidir.

Thermostat de calibration

ll s‘agit d‘un thermostat ayant une grande précision de température mais surtout avec une bonne homogénéité. Utilisé pour ajuster les sondes à calibrer placées dans le bain.

Thermostats Process (Integral, Integral XT)

Sont des thermostats chauffants/Cryothermostat à circulation à grande puissance de chauffage et de refroidissement ainsi qu’une grande puissance de pompe. Ils sont utilisés pour les applications externes nécessitant des changements de température rapides, parfaits dans les procédés de transformation.

Thermostats Ultra

Ce sont des bains thermostatés à circulation ou seulement avec bain et module de contrôle séparé du bain qui permet une programmation à distance de l‘appareil.

Volume de bain (ou volume de remplissage)

Il s’agit du volume de liquide de bain minimum nécessaire au bon fonctionnement du thermostat. Dans les tableaux, deux valeurs de volume sont indiquées et correspondent au volume minimum et au volume maximum. La différence est le volume d’expansion nécessaire lors de la dilatation thermique. Les thermostats de process ont un volume d’expansion très important.