Installations à sels fondus

Systèmes de thermorégulation pour des températures de service allant jusqu'à 550 °C

Thermorégulation avec sel liquide comme caloporteur

En particulier à des températures de service élevées comprises entre 120 °C et 550 °C, les sels fondus offrent, en tant que caloporteurs, de réels avantages par rapport aux huiles thermiques qui sont limitées à une température de service d'environ 400 °C. Dans les conditions de service, les mélanges de sels sont liquides et offrent des avantages tels qu'une faible viscosité, une capacité calorifique élevée et une exploitation sans pression. Une sécurité de service élevée est en outre fournie grâce aux systèmes à vidage automatique. Si nécessaire, des modules de refroidissement, qui refroidissent les mélanges de sel au degré près proche du point d'écoulement, peuvent être également intégrés. Un système de thermorégulation peut être ainsi réalisé avec une gamme de température unique. Cela n'est pas possible avec un autre caloporteur.

Les champs d'application sont par exemple la production d'alumine ou de mélamine ainsi que l'évaporation de lessives et diverses réactions à haute température.

Schéma de fonction du système de thermorégulation avec sel liquide comme caloporteur

Les systèmes de thermorégulation avec sel liquide comme caloporteur disposent d'une citerne de fond chauffée qui est équipée d'une pompe immergée. Lors de la mise hors tension de la pompe, le mélange de sel est reconduit dans la citerne afin d'empêcher sa solidification dans l'installation. La pompe à sel transporte le caloporteur vers le réchauffeur, qui peut être un réchauffeur électrique ou une chaudière alimentée, dans lesquels le mélange de sel est réchauffé à la température souhaitée. Au moyen d'un refroidisseur par air ou par eau monté, le caloporteur peut être refroidi à une température au-dessus de son point de solidification.