Certifications

Exigences mondiales pour les systèmes de chauffage et de refroidissement LAUDA

Les systèmes de chauffage et de refroidissement LAUDA sont mis en œuvre dans le monde entier pour des tâches de thermorégulation. Les machines et installations LAUDA sont donc soumises à un grand nombre de normes nationales et de réglementations en matière de sécurité, en fonction des pays. Ainsi, les systèmes destinés à la production de températures comprises entre -150 et 400°C contiennent par exemple des composants sous pression, qui nécessitent une structure protégée contre les explosions, en particulier pour une utilisation en entreprises pharmaceutiques et chimiques. 

Pour la certification, LAUDA collabore avec des fournisseurs qualifiés et des organismes de contrôle accrédités. Afin de garantir un processus de certification sans problème, il est nécessaire de disposer d'une documentation exhaustive de toutes les pièces, ainsi que des dispositifs de sécurité requis pour l'installation.

Les directives et certifications s'appliquant aux systèmes de chauffage et de refroidissement LAUDA sont énumérées et précisées ci-dessous.

En Europe, les installations de LAUDA relèvent d'une série de directives :

  • EN378-1 à 4 (Systèmes de réfrigération et pompes à chaleur)
  • DIN 4754 (Installations de thermorégulation à caloporteurs organiques)
  • 97/23/CE (Directive relative aux équipements sous pression)
  • AD 2000 (Feuilles de travail équipements sous pression)
  • 2006/42/CE (Directive machines)
  • 2014/35/UE (Directive basse tension)
  • 2014/30/UE (Directive CEM)
  • Sécurité électrique des installations et machines DIN EN60204

Tous les systèmes de chauffage et de refroidissement peuvent être certifiés, conformément aux dernières directives de l'Union douanière eurasienne. Les états-membres actuels sont :

  • Arménie
  • Kazakhstan
  • Kirghizistan
  • Russie
  • Biélorussie

 

Les directives s'appliquant à LAUDA sont les suivantes :

TR CU 004/2011 – Sur la sécurité des installations basse tension
(cf. Directive 2006/95/CE)

TR CU 010/2011 – Sur la sécurité des machines et installations
(cf. Directive 2006/42/CE)

TR CU 012/2011 – Sur la sécurité des équipements pour une utilisation en environnement explosif
(cf. Directive 94/9/CE)

TR CU 020/2011 – Sur la compatibilité électromagnétique
(cf. Directive 2004/108/CE)

TR CU 032/2013 – Sur la sécurité des réservoirs sous pression
(cf. Directive 97/23/CE)

 

Le marché nord-américain, en particulier, nécessite une certification ASME de tous les réservoirs sous pression. Si le contrôle est réussi, ces réservoirs obtiennent l'estampille U. Si nécessaire, LAUDA fournit les réservoirs sous pression avec cette qualification.

 

 

Tous les systèmes de chauffage et de refroidissement LAUDA sont livrés avec une armoire de commande intégrée. Pour le marché nord-américain, c'est ici la directive UL 508A qui s'applique. LAUDA peut procéder à la fabrication des armoires de commande conformément à cette directive et faire certifier ces armoires de commande par un organisme notifié, conformément à la norme UL 508A.

 

L'importation de réservoirs sous pression en Chine nécessite un enregistrement préalable auprès de l'organisme SELO, situé à Pékin. LAUDA collabore donc avec des fournisseurs de réservoirs enregistrés. Les composants enregistrés sont identifiés en conséquence sur la plaque signalétique.

 

L'organisme coréen KOSHA vérifie la sécurité des machines et installations utilisées en Corée. En collaboration avec des organismes de contrôle accrédités, tous les documents LAUDA sont transmis à l'organisme KOSHA pour vérification. Après confirmation de sa conformité, l'installation LAUDA est alors livrée avec le marquage KC.