Thermorégulation de réacteurs en zone antidéflagration

Contrôler la température même lorsque les conditions sont difficiles

L'industrie pharmacochimique a souvent recours aux installations à circuit secondaire, en production et en atelier pilote, pour assurer la thermorégulation de nombreux réacteurs indépendants. La production exige une large gamme de température, de -70 °C à 160 °C. Ici, pour thermoréguler plusieurs réacteurs, on utilisera pour chacun un appareil à circuit secondaire. Souvent, la réaction présente la contrainte supplémentaire d'une exécution en zone antidéflagration.

Les solutions LAUDA pour cette application